Créée en 2009, De la Graine à l’Assiette est une association loi 1901 qui a pour vocation de favoriser l’appropriation par tout un chacun de son acte alimentaire.

Manger n’est pas seulement un acte individuel qui n’aurait d’impact que sur notre santé, mais bien le fondement d’un acte collectif aux conséquences sociales et sociétales importantes. C’est de cette conviction et de la rencontre de personnes passionnées par la question alimentaire que l’association De la Graine à l’Assiette est née en septembre 2009.

Face aux ravages de l’obésité et de maladies chroniques dites de civilisation,  véritables problèmes de santé publique et à l’heure du réchauffement climatique, l’association a souhaité développer des projets permettant de remettre l’alimentation au cœur des préoccupations sociales et environnementales. Pour ce faire, l’association s’est fixée comme objectif de favoriser la réappropriation par tous les citoyens de leur acte alimentaire.




Afin d’amener chaque personne à une prise de conscience des enjeux liés à son alimentation, l’association mène des actions de sensibilisation et d’éducation auprès du grand public (ateliers culinaires, banquets anti-gaspillage) et accompagne également les professionnels de la restauration (mise en place d’actions de réduction des déchets alimentaires, etc.).

Par ailleurs, nous souhaitons faire émerger l’idée que les solutions écologiques servent à réduire les inégalités sociales y compris dans le domaine alimentaire.
Par exemple, retrouver le plaisir de cuisiner soi-même ou découvrir les secrets des céréales & légumineuses diminue considérablement les dépenses liées à son alimentation avec un moindre impact sur l’environnement et la santé !


Se nourrir sainement de façon écologique et équitable doit être accessible à tous ! L’association a pour ambition de développer des outils pour permettre au plus grand nombre d’accéder à une alimentation responsable et de qualité ! Le développement d’îlots nourriciers dans les villes est un des outils que nous souhaitons créer pour répondre à ce défi.

Ainsi, le projet de création de forêts comestibles sur Amiens, permet de lancer une dynamique collective et citoyenne de réappropriation de notre acte alimentaire.


L’association avait développé au départ une
activité d’éco-traiteur. Ce service nous permettait de mettre en œuvre
concrètement nos principes et de nous tenir au fait des réalités et
contraintes des producteurs, transformateurs et des professionnels de la
restauration. Face à un afflux trop important de demandes, nous avons
stoppé cette activité qui ne devait pas devenir notre activité
principale.