C’est quoi exactement une forêt comestible ?

Littéralement, c’est une forêt qui se mange ! Dit autrement, il s’agit d’imiter le fonctionnement du milieu forestier en utilisant une majorité d’espèces végétales consommables.

Pourquoi ce projet ?

Tout est parti de cette phrase de Robert Hart – pionnier de l’introduction des forêts comestibles en occident : « Personne ne fertilise ou n’irrigue une forêt. La forêt est autonome. Si vous êtes capable de recréer une forêt nourricière alors votre principal effort sera d’en récolter les fruits». Cela semblait tellement évident qu’on s’est dit : chiche !

L’association De la Graine à l’Assiette a pour but de donner les moyens à tous les citoyens d’avoir des pratiques alimentaires écologiques et saines. A l’heure du changement climatique où de plus en plus de villes se verdissent en plantant des arbres, nous pensons qu’on pourrait planter encore plus utile !

En effet, on peut mener une action de verdissement de l’espace public tout en offrant aux citoyens un accès à des produits bruts de qualité dans un élan de réappropriation de l’acte alimentaire.

 

A travers ce projet, nous voulons amener les gens – notamment les plus précaires – à retrouver le goût des produits frais, locaux, biologiques et de saison.

Nos objectifs

 

Favoriser une alimentation saine et durable :

Développer un lieu permettant aux gens de se nourrir autrement – Relocaliser l’alimentation en récréant un lieu de production – Renouer avec la saisonnalité, la localité et le fait de manger des produits bruts

Lutter contre la précarité alimentaire :

Contribuer à lutter contre l’insécurité alimentaire – Permettre de se réapproprier ses choix alimentaires en découvrant d’autres manières de se procurer de la nourriture – Incitation à la consommation de produits bruts – Donner accès à des produits bruts de qualité

Protection de l’environnement :

Favoriser le circuit très court – Renouer avec les cycles des végétaux – Recréer de la biodiversité notamment alimentaire – Lutter contre le changement climatique – Participer au verdissement d’un milieu urbain – Reconnecter les urbains à la nature – Créer un support d’éducation à l’environnement

Créer un espace de vie collectif :

Favoriser le lien social et la mixité sociale
Lutter contre l’isolement social en favorisant les liens intergénérationnels et interculturels –
Créer un lieu d’échange et de socialisation

Développer le pouvoir d’agir :

Affirmer le droit à une alimentation saine – Provoquer l’éveil des sens – Gérer un espace de manière collective – Favoriser la réappropriation du projet/ de l’espace public par le grand public/les citoyens – Développer le sentiment d’appartenance à un terroir

Où a lieu ce projet ?

L’association « Les Terrasses des Bords de Somme » située sur l’île Sainte-Aragone (entre le quartier Saint-Maurice et Etouvie) nous permet de tenter cette aventure sur son terrain. Merci à eux !!

Pour en savoir plus sur l’association : Les Terrasses des Bords de Somme

Notre ambition

Cette forêt comestible est une expérimentation, un projet pilote dont le but est d’attester sa viabilité en milieu urbain de type « nordique ». Au cours de ce projet, nous allons concevoir, tester des outils et former une équipe capable d’initier et d’accompagner des dynamiques de création de forêts comestibles.

En effet, il s’agit par la suite d’investir le plus d’espaces publics ou privés possibles avec des forêts comestibles afin de créer des îlots nourriciers au sein des villes de la région. A commencer par Amiens et sa métropole !

Nous aimerions ni plus ni moins susciter une dynamique au sein des villes et communes des Hauts-de-France pour qu’elles deviennent des pionnières françaises dans ce domaine.

Voici pour finir la liste de tous les organismes et entreprises qui soutiennent financièrement notre forêt comestible ! Nous les remercions chaleureusement !

Les subventions dont nous avons bénéficiées :

Nos mécènes :

La Fondation du Crédit Mutuel Nord Europe est notre mécène principal

Les prix que nous avons remportés :

Prix « Coup de pouce »

           Prix « Défi solidaire »
     de la Mutualité Française